Consignes d'installation

Le régulateur de pression est raccordé au système de gaz via des brides DIN. Il possède au-dessus et en-dessous une bride de raccordement pour la conduite de gaz de façon à pouvoir être raccordé aussi bien par le bas que par le haut (voir illustrations aux sections Alimentation en gaz en série (Inline) et Alimentation en gaz parallèle). L'alimentation en gaz peut s'effectuer via le régulateur de pression (Inlinie) ou parallèlement par rapport au dispositif de sécurité.

Lors de cette exploitation en Inline, un second tuyau de gaz doit toujours être présent sur le réservoir pour évacuaer le gaz pendant les travaux de maintenance sur le régulateur de pression.

De plus, le gaz ne doit pas être aspiré à l'aide d'un générateur de vide via le régulateur de pression de façon à ce qu'une sous-pression soit présente dans le régulateur de pression en mode d'exploitation normale. Cela vaut particulièrement en cas de présence d'un toit en membrane sans pression initiale extrudeuse.

Aucune force de traction ou de compression ne doit agir via les lignes, par ex. sous l'action d'une dilatation due à la température, de tassements, de vibrations ou sous le propre poids de la ligne. Utiliser des compensateurs de dilatation le cas échéant.

Alimentation en gaz en série (Inline)

Lors du branchement en série sur la conduite de gaz, le gaz en provenance du réservoir passe à travers le régulateur de pression – du haut vers le bas et du bas vers le haut. Pour le fonctionnement en Inline, le système de protection est raccordé avec la conduite d'admission du gaz (4) sur le réservoir de fermentation et avec la conduite d'évacuation du gaz (3) sur la centrale thermique (centrale thermique monobloc).

Tant que le réservoir de fermentation raccordé ne possède pas de seconde ouverture de prise d'échantillon raccordée à un dispositif de consommation de gaz, la conduite de gaz doit être équipée d'une conduite de dérivation autour du régulateur de pression avec robinet à gaz afin d'acheminer le gaz du régulateur vers le dispositif de consommation de gaz en cas de travaux de maintenance sur le le régulateur. Le régulateur peut alors être coupé à l'aide de tôles de d'occultation au niveau des brides pour subir des travaux de maintenance.

Alimentation en gaz parallèle

En cas d'exploitation en parallèle, la protection est raccordée en parallèle au tuyau de prélèvement de gaz au niveau du réservoir.

Avec les variantes A1 et B1, une traversée de la protection avec du gaz dans un but de chauffage peut être réalisée.

Avec les variantes B1 et B2, il convient de noter que la réponse de la protection en cas de soufflante de gaz aspiratrice importante peut être influencée, notamment en présence d'une housse rétractable sans pression en amont par l'air de maintien.

Protection contre le gel et conditions d'utilisation

Le régulateur de pression est isolé thermiquement.

Le montage du régulateur de pression directement sur la paroi du réservoir de fermentation permet de s'assurer que la chaleur soit transférée au régulateur. De plus, le régulateur est chauffé par le débit du biogaz provenant du réservoir de fermentation.

Pour les réservoirs de fermentation ou les réservoirs de fermentation secondaires avec une température de fermentation inférieure à 35°C, le régulateur doit être raccordé en série (Inline) au système de gaz afin que le gaz produit traverse entièrement le régulateur et le maintienne chaud.

Le premier remplissage dans un réservoir froid et avec un gaz froid doit être effectué avec un produit antigel s'il existe des risques liés au froid.

En outre, le dispositif de protection peut être équipé ultérieurement d'un système de chauffage autorégulant et protégé contre les explosions.